Fantaisies Hoffmaniennes

Collection Le Voyageur enthousiaste

Fantaisies Hoffmaniennes

Transformations, Visions, Elixirs, Ombres, Pactes, Violons, Métempsychoses et autres choses.

Recueil de trente-cinq nouvelles fantastiques dans le goût d’Hoffmann, connues, oubliées ou inédites : de pactes en ombres ou reflets perdus, visions, folie, métempsychose, magnétisme, âmes volées, objets animés, sonates, violons enchantés, musiques du diable et autres figures de la littérature fantastique de l’époque romantique.

De 1813 à 1875, deux volumes de textes de E.T.A. Hoffmann, Adelbert von Chamisso, Alphonse Brot, Samuel-Henry Berthoud, Guy de Maupassant, Honoré de Balzac, Gavarni, Hans Christian Andersen, Jules Verne, Jules Janin, Aloysius Block, Emile Morice, Abel Hugo, Edouard de Puycousin, Léon de Wailly, Robert MacNish, Charles Rabou, S. Duffau, Théophile Gautier, ainsi que deux textes inédits provenant d’un manuscrit anonyme du milieu du XIXe siècle.
Lire la suite

Byron 1816
Dans le cadre du bicentenaire de L'année sans été

Byron 1816

Recueil de poèmes écrits par Lord Byron en 1816, lors de L'année sans été.
Edition bilingue, traductions nouvelles de Danièle Sarrat, agrégée d'anglais, traductrice et vice-présidente de la Société française des études byroniennes.

Parisina, Ténèbres, Le Siège de Corinthe, Le Prisonnier de Chillon, Le Rêve, Fragment, Epître à Augusta.

Ouvrage en précommande au prix de 25 € (au lieu de 30 € à sa parution).
Parution septembre 2016.
(visuel de couverture non contractuel)
Lire la suite

Fantaisies Hoffmaniennes
Fantasmagoriana

2016, bicentenaire de
L'année sans été

Fantasmagoriana

De Diodati au Vampire et Frankenstein.

Fantasmagoriana

Je vis - les yeux fermés, mais avec une forte acuité mentale - je vis le pâle apprenti en sciences interdites s’agenouiller aux côtés de la chose qu’il avait assemblée. Je vis, étendu de tout son long, cet hideux fantasme d‘homme, sous l’impulsion de quelque puissante machine, s’éveiller et s’agiter, maladroitement, d’un mouvement voulant imiter la vie. Quel effroi ce fut, car suprêmement effroyable serait le résultat de toute tentative humaine à singer la démarche stupéfiante du Créateur du monde.
Lire la suite

Le Moine

A l’usage des amateurs du Moine.

Des états des frontispices du Moine

L’édition originale française du Moine est publiée par Maradan en l’an V (1797), en trois volumes in-12. Suit une seconde édition de plus petit format (in-16) en quatre volumes, illustrée de quatre frontispices.
La plupart des descriptions de la première ou de la seconde édition du Moine précisent « avec » ou « sans » frontispices. Mais l’histoire de ces gravures ne s’arrête pas là et réserve quelques surprises.
Lire la suite

Otrante
Haut de page

Inscription à la Newsletter des Editions :

Rejoignez-nous sur Facebook