Demeure

Si rien ne demeure

Poèmes 1860-1927

16 x 24 cm / 380 pages
mars 2018 / isbn 979-10-97279-03-5
34 €

En stock    

Règlement par chèque :

Bon de commande (pdf)

Nous contacter

Acheter en ligne _ expédition sous 24h ouvrées :

« Aimer les Fleurs aux dangereux parfums »

Du sourire dérobé au froissement d’un tissu, du souvenir d’une rose, d’un regard, d’une ondine, du premier émoi au secret des coussins, de la première étreinte au tout dernier hommage, quelques milliers de vers parmi les plus précieux, délicats ou fougueux mots d’amantes.

Sélection de près de quatre cents poèmes, de la deuxième moitié du dix-neuvième siècle au coeur des années folles, un demi-siècle de poèmes de femmes, et de femmes uniquement, vers d’amour, vers saphiques, vers d’adieu, de Marceline Desbordes-Valmore à Lucie Delarue-Mardrus, de Judith Gautier à Renée Vivien, d’Anna de Noailles à Natalie Clifford Barney et quelques autres plus discrètes.

« Etrange souvenir que le parfum précise »

« Car la nuit est à nous comme à d'autres le jour »

  Echos

Superbe anthologie de 400 poèmes écrits par des femmes, depuis « Les Roses de Saadi » de Marceline Desbordes-Valmore jusqu’à « Tout est, et pourtant tout n’est rien » d’Anna de Noailles extrait de L’Honneur de souffrir. Florian Balduc a fait la part belle à Renée Vivien ce qu’on ne saurait lui reprocher ! Mais on trouve aussi Jane de La Vaudère, la baronne de Baye, Marie Krysinska, Marie Dauguet Judith Gautier, Gellô, Lucie Delarue-Mardrus et Natalie Barney. Un choix intéressant et un beau livre. (Librairie Les Amazones)

Découvrez aussi

➲ Accéder au catalogue

Accéder aux sections

. Essais . Poésie . Romans &...